Aller au contenu


Photo

Décès du Brigadier-chef Jean-Serge Nérin de la CSP Melun

victimes du devoir 77 ETA

  • Veuillez vous connecter pour répondre
240 réponses à ce sujet

#41 OPJ-CHAT-NOIR

OPJ-CHAT-NOIR

    Accro

  • Membres V.I.P
  • 1 174 messages
  • Gender:Male
  • Location:meuse

Posté 17 mars 2010 - 00:07

Sincères condoléances à la famille et à ses proches..... :crying: Aujourd'hui c'est lui peut-être nous demain. NOs vies n'ont-elles aucunes importances? Donnez nous le droit de nous défendre... en éspérant que le poid du sang que vous portez sur vos mains et le poid des âmes que vous avez sur votre conscience ne soient pas intolérables à porter.
Qualis culpa, talis poena

#42 papashulzt

papashulzt

    Habitué

  • Membres
  • 84 messages
  • Gender:Male
  • Interests:Sport ( chute libre, course à pied , raid aventure, muscu , natation )<br />Les sorties .....<br />La mer

Posté 17 mars 2010 - 00:08

Triste soirée en apprenant la nouvelle !!!! J'ai la haine pu****. Condoléances à sa familles et à ces collègues !

#43 Rufo

Rufo

    Forcené

  • Membres
  • 868 messages
  • Gender:Male
  • Location:Clermont-Ferrand

Posté 17 mars 2010 - 00:10

Sincères condoléances :(

#44 chrisdeparis

chrisdeparis

    Accro

  • Membres V.I.P
  • 22 033 messages
  • Gender:Male
  • Location:paris

Posté 17 mars 2010 - 00:16

RIP collègue. Pensées à la femme et aux 4 gosses :crying:
Celui qui parle dans mon dos parle à mon cul



#45 chrisdeparis

chrisdeparis

    Accro

  • Membres V.I.P
  • 22 033 messages
  • Gender:Male
  • Location:paris

Posté 17 mars 2010 - 00:27

vu sur facebook


Rassemblement devant le commissariat de police de Dammarie les lys 462 avenue du Lys , DAMMARIE LES LYS (77190) à 18h00


Information partager conjointement avec plusieurs groupes . Je vous prie de bien vouloir partager l'information.


Les médias seront sans doute présent! , Les policiers disent stop Là!!!! fini dêtre pris pour des cibles!


Soutien au policier tuer dans l'exercice de ces fonctions.


Je vous prie de venir nombreux, Citoyens, policiers gendarmes, douaniers, policiers Municipaux, ASVP, pénitentiers , Rassembler du monde et montrer non plus devant l'ecran de notre ordinateur mais sur le bitume notre soutien au policier.

Souvenez vous! c'est maintenant ou jamais


Amitié à tous.

Ps: Evenement à communiquer à tous vos contacts par SMS!!! URGENT
Demain un représentant d'un syndicat sera invité sur I télé à 08h00 derniere info que je possede...

MERCI!!!
Policier mort dans l'indifference, stop aux infos torchon
http://www.facebook....id=392715670073


svp svp urgent relayer l'information merci MAINTENANT !!!!! ou jamais


Celui qui parle dans mon dos parle à mon cul



#46 jerome17

jerome17

    Accro

  • Membres
  • 1 528 messages
  • Gender:Male
  • Interests:zx12r depuis 6 mois au top !!<br />Ancien adjoint de Sécurité. 6eme arrdst. dpup.<br />EGPX (ENP-76)

Posté 17 mars 2010 - 00:45

Je ne sais pas si ce sont des membres de l'eta mais si c'est le cas ils ont la gachette très facile. Une lointaine connaisance gendarme motorisée s'est fait allumé sans aucune hésitation dans le sud de la France il y a peu pour un simple controle de papier. A ne pas oublier, les deux policiers espagnoles tués à bout portant sur un parking en france par des membres de cette mouvance. Triste soirée.

#47 amiral

amiral

    Cousin de la maison d'à côté...

  • Membres
  • 1 023 messages
  • Gender:Male
  • Location:Le 77... Le North Dakota français !

Posté 17 mars 2010 - 01:31

Bon la piste ETA n'est pas confirmée officiellement mais à ce sujet... Il y a quelques années j'avais eu droit à une journée de formation dispensée par une "unité du sud-ouest" ayant pour sujet l'histoire du terrorisme basque (ETA et IPARETARAK). A l'époque, "les spécialistes" nous expliquaient que la seconde génération etarras serait plus "jusqu'au-boutiste" que leurs ainés. En effet, l'ETA a toujours considéré la France comme un sanctuaire, préférant mener la lutte en Espagne et garder la France comme base arrière. Au sud des Pyrénées, l'ETA a souvent mené des vagues de meurtres ou d'attentats ayant pour cibles la Guardia Civil ou les forces de police. Au nord au contraire, pour préserver leurs bases arrières, les etarras préféraient généralement se rendre sans effusion de sang aux forces de l'ordre françaises. Dans les années 80, l'ETA installait essentielement ses bases arrières dans le sud de l'Aquitaine, dans les années 90 elle a prit ses quartiers dans le nord de la région (dpts 33-47-24) puis petit à petit elle s'est étendue au reste du pays (Bretagne, Idf, Auvergne...) et même au Portugal.

#48 Alael

Alael

    Animateur

  • Animateurs
  • 2 788 messages
  • Interests:Tir (25m arme de poing et longue distance), simu de vol sur PC et roller

Posté 17 mars 2010 - 02:05

Condoléances à la famille et aux proches de ce collègue. Si c'est l'ETA, j'imagine que les collègues ne sont pas tombés sur des malfaiteurs "communs", mais des gens plus entraînés et plus organisés, doté d'un armement souvent bien fourni, et ayant l'initiative dans ce genre de situation...cela laisse peu de chance à un fonctionnaire de police moyen en cas de confrontation, excepté si les forces de police sont en écrasante supériorité numérique (ils préfèrent alors se rendre... ils ne risquent pas plus: confortable "guerre" où l'on peut tuer, blesser ou mutiler à vie, et si le vent tourne, on se rend pour bénéficier de la protection de la loi et de la société que l'on combat ).

Modifié par Alael, 17 mars 2010 - 02:07.

"La seule chose nécessaire au triomphe du Mal, c'est l'inaction des gens de bien." Edmund BURKE

As Clint Smith says, "The only purpose for a pistol is to fight your way back to the rifle you should have never laid down".

#49 pierre62

pierre62

    Adepte

  • Membres
  • 273 messages
  • Gender:Male
  • Location:Là où cela dérange !!!
  • Interests:Informatique, KRAV MAGA, Tir, sport

Posté 17 mars 2010 - 02:46

Sincères Condoléances à ta famille, Repose en Paix collègues. Encore de Plus, encore un de trop... Pu... j'ai l'impression d'écrire trop souvent cette phrase... Faut qu'elle se termine cette serie noir.

#50 Garand

Garand

    L'ancien

  • Membres V.I.P
  • 3 875 messages
  • Gender:Male
  • Location:En cavale

Posté 17 mars 2010 - 08:29

D'après les images que je vois sur ITELE, il s'agit bien du dépôt de véhicules d'occasions à côté de Villiers (entre Leclerc et Carrefour).

Sincères condoléances à la famille et aux collègues du B/C de Dammarie.
R.I.P Collègue.


C'est le garage "Auto-Contact" qui a été braqué. Les malfaiteurs ont volés une BMW, les policiers parlent de membres de l'ETA.

C'est passé en boucle sur BFM TV.
Une syndicaliste demandait ce matin devant le micro de BFM TV, que l'on donne plus de moyens à la police pour travailler.


Cà change rien à la triste fin de l'histoire...Mais je n'ai pas très bien compris le pourquoi de la fusillade :online2long:
Les collègues se sont fait arroser alors qu'ils intervenaient sur le braquage...
Ou les collègues ont contrôlés une bagnole et se sont fait allumer ??? :(



D'après les journalistes ce matin aux infos sur France 2 .....
En fin d'après midi, les policiers auraient repérés une voiture de grosse cylindrée qui roulait trop vite et l'on pris en chasse, au moment de la controler, arrivait derrière eux une voiture de marque Citroën avec à son bord deux hommes, dont l'un aurait ouvert le feu sur le policier avec un 357 Magnum.


Là les policiers sont tombés sur des clients pas comme les autres, là c'est du "lourd" ....... :(

Modifié par Garand, 17 mars 2010 - 08:31.

"Lorsque les armes sortent, il n'est plus question de morale, de justice ou de quoique ce soit d'autre. Survit celui qui a les meilleurs réflexes, et une part de chance. C'est terrible, mais c'est ainsi." 

 

 

 


#51 lechasseur32

lechasseur32

    Modérateur

  • Modérateurs
  • 4 809 messages
  • Gender:Male
  • Location:Retour chez moi.
  • Interests:VTT - Chasse - pêche - Mon boulot - Mon fils...

Posté 17 mars 2010 - 08:55

Entendu la mauvaise nouvelle au service, par les ondes...
Ca fait un choc.

Selon les collègues, le Brigadier portait son gilet PB...
Une bastos serait passé au niveau de l'aisselle, perforant une artère pulmonaire, je n'ai pas trouvé d'info officielle.


Condoléances à tous ses proches.
Faites gaffe à vous. Redoublez de prudence. J'ai de plus en plus l'impression de porter une cible sur mon uniforme. J'ai également l'impression que personne ne se donne vraiment la peine de l'effacer cette p.tain de cible, ni même d'essayer... Bien au contraire....


Edit :

http://www.europe1.f...e-l-ETA-158319/

Un policier tué, la piste de l'ETA
Par Europe1.fr (avec AFP)

Publié le 16 Mars 2010 à 20h35

Mis à jour le 17 Mars 2010 à 07h42


Le drame a eu lieu à Dammarie-les-Lys. Le parquet antiterroriste a été saisi de l'affaire.

Un policier a été tué mardi soir, à Dammarie-les-Lys, en Seine-et-Marne. Il a été pris pour cible par des malfaiteurs qui venaient de voler des voitures. L'un d'eux a été interpellé. De nationalité espagnole, son identité correspondrait à celle d'un membre de l'ETA en cavale depuis une semaine, selon les informations collectées par Europe 1. Apprenti terroriste basque, le jeune homme, âgé d'une vingtaine d’années, est activement recherché par la justice espagnole pour des violences urbaines à Pampelune, selon des informations Europe 1.

La fusillade a éclaté vers 19 heures. Les malfaiteurs venaient de repartir d'un dépôt-vente de véhicules d'occasion où ils avaient dérobé, sous la menace d'une arme, une demi-douzaine de voitures. Alors qu'ils s'engageaient dans un chemin de traverse à vive allure, une patrouille du commissariat local qui passait par hasard les a aperçus.

Les policiers ont tenté de procéder à un contrôle. D'autres véhicules sont alors arrivés par derrière et les tirs ont commencé. Les policiers auraient tenté de riposter.

Tué malgré son gilet pare-balles
Le policier tué est un brigadier-chef de 53 ans. Blessé au thorax malgré son gilet pare-balles, il a succombé une heure plus.
Il était le père de quatre enfants. Les trois autres agents présents à ses côtés sont indemnes.

Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, s'est immédiatement rendu sur place. Il a rencontré les fonctionnaires du commissariat de Dammarie-les-Lys et des membres du SAMU 77. A sa sortie, il n'a pas fait de commentaires. Seule information officielle : le parquet antiterroriste a été saisi de l'affaire.

La piste de l'ETA
L'enquête ne fait que commencer mais l'implication de membres de l'ETA semble se confirmer. Les tireurs étaient trois ou quatre au minimum, dont une femme, avec peut-être d'autres complices. Tous, à l'exception de l'homme arrêté, ont réussi à s'enfuir. Une de leurs armes, un revolver, a été retrouvée sur les lieux de la fusillade.

Si la piste de l'ETA se confirme, il s'agirait du premier meurtre d'un policier français dans l'histoire de l'organisation séparatiste basque.

"On n'hésite plus à tirer sur des policiers qui sont en première ligne dans la sécurité de nos concitoyens", a réagi Yannick Danio, porte-parole de l'union SGP-Unité police. "Emotion et colère sont les deux mots qui me viennent à l'esprit", a dit pour sa part Jean-Claude Delage secrétaire général d'Alliance.



#52 Garand

Garand

    L'ancien

  • Membres V.I.P
  • 3 875 messages
  • Gender:Male
  • Location:En cavale

Posté 17 mars 2010 - 09:02

Publié le 16/03/2010 à 20:42 - Modifié le 17/03/2010 à 08:28 AFP


Un policier tué en Seine-et-Marne lors d'une fusillade avec des hommes parlant basque

Un brigadier de police a été tué mardi en fin d'après-midi dans un échange de coups de feu avec des malfaiteurs à Dammarie-les-Lys (Seine et Marne) dont l'un s'exprimait en basque selon les tout premiers éléments de l'enquête.




Un brigadier de police de 52 ans a été tué mardi en fin d'après-midi près de Dammarie-les-Lys (Seine-et-Marne) lors d'une fusillade avec des hommes armés qui s'exprimaient en basque, selon des sources proches de l'enquête.

En fin de soirée, "plusieurs pistes étaient explorées", précise-t-on de même source, "dont la plus sérieuse conduirait à l'organisation séparatiste basque ETA". Un des hommes armés a d'ailleurs été arrêté, placé en garde à vue et a donné aux enquêteurs une identité basque, ajoute-t-on toujours de même source.

Plusieurs médias espagnols citant des sources de la lutte antiterroriste ont affirmé que le policier avait trouvé la mort dans un affrontement avec des membres présumés d'ETA.

Le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux s'est rendu dans la soirée au commissariat de Dammarie-les-Lys où il a rencontré les trois collègues du policier tué Jean-Serge Nérin, a constaté un journaliste de l'AFP. Celui-ci était en poste dans ce commissariat depuis 30 ans. Né le 24 janvier 1958 à Cayenne, il était père de 4 enfants : une fille de 32 ans, un garçon de 18 ans et des jumelles de 16 ans.


M. Hortefeux a exhorté les policiers présents "à accomplir leur mission au service de la sécurité de leurs concitoyens mais en pensant à leur vie, à leur propre sécurité et à leur famille".

Selon des sources proches de l'enquête, voici le déroulement des faits: Un vol d'une BMW est signalé vers 19h00 à Dammarie-les-Lys. La voiture, avec trois hommes et une femme, est localisée par un équipage de policiers dans la commune limitrophe de Villiers-en-Bière.

Au moment où les policiers tentent d'interpeller les quatre personnes dans la BMW, un second véhicule - vraisemblablement une Citroën - avec deux hommes à bord s'approche. Un de ces deux hommes tire alors trois balles qui touchent mortellement le brigadier de police au thorax. Des policiers ripostent mais on ignorait en fin de soirée si un ou plusieurs agresseurs avaient été touchés.

Les policiers ont saisi l'arme du tireur, un 357 Magnum de calibre 11,43 mm, dont le numéro de série avait été limé.

Les syndicats de police interrogés par l'AFP ont fait part de leur "émotion" en mettant en relief la "violence" des agressions visant les policiers qui "se banalisent"


"On n'hésite plus à tirer sur des policiers qui sont en première ligne dans la sécurité de nos concitoyens", a déclaré Yannnick Danio, porte-parole de l'union SGP-Unité police (premier syndicat de gardiens de la paix).

"Emotion et colère sont les deux mots qui me viennent à l'esprit'"a dit Jean-Claude Delage secrétaire général d'Alliance (second syndicat). Il réclame des "peines plancher" pour les agresseurs de fonctionnaires dont les policiers car "il n'y a a plus de limites à la violence".

Le syndicats de policiers ont été choqués par de récentes agressions ayant visé des policiers récemment à Epernay (Marne) et Tarascon (Bouches-du-Rhône) où deux policiers ont été grièvement blessés.

Début janvier, M. Hortefeux s'était rendu à Chessy (Seine-et-Marne), devant un millier de policiers silencieux et émus, lors de la cérémonie des obsèques du major Patrice Point, mortellement blessé par des cambrioleurs le 27 décembre 2009 à Montévrain, une localité proche de Dammarie.



Source : http://www.lepoint.f...ys/920/0/434302

"Lorsque les armes sortent, il n'est plus question de morale, de justice ou de quoique ce soit d'autre. Survit celui qui a les meilleurs réflexes, et une part de chance. C'est terrible, mais c'est ainsi." 

 

 

 


#53 philippe

philippe

    Habitué

  • Membres
  • 139 messages
  • Gender:Male
  • Location:essonne

Posté 17 mars 2010 - 10:13

groupe de soutien ouvert sur facebook avec l'intitulé suivant : "Hommage au Brigadier Chef Jean-Serge Nérin collègue du 77"

#54 Guest_Vic MACKEY_*

Guest_Vic MACKEY_*
  • Invités

Posté 17 mars 2010 - 10:29

Les policiers ont saisi l'arme du tireur, un 357 Magnum de calibre 11,43 mm, dont le numéro de série avait été limé.


:blink: Encore du grand journalisme!!! Le 357 magnum est du 9,06 mm exactement. Le 11,43 mm est un 45ACP. C'est pourtant pas compliqué de ne pas raconter de conneries!

#55 Guest_Vic MACKEY_*

Guest_Vic MACKEY_*
  • Invités

Posté 17 mars 2010 - 10:44

C'est malheureusement le soucis en sécurité publique, tu peux tomber sur tout et n'importe quoi à tout instant. Là, c'était imparable! Ils interviennent pour interpeller les occupants d'une voiture volée et des complices arrivent dans un autre véhicule et ouvrent le feu. Impossible de le prévoir ou de l'imaginer. De plus, une balle passe à un endroit où le gilet pare-balle ne protège pas! :crying:

#56 Dams77

Dams77

    Fidèle

  • Membres
  • 350 messages
  • Location:Noisiel

Posté 17 mars 2010 - 11:17

C'est malheureusement le soucis en sécurité publique, tu peux tomber sur tout et n'importe quoi à tout instant.

Là, c'était imparable! Ils interviennent pour interpeller les occupants d'une voiture volée et des complices arrivent dans un autre véhicule et ouvrent le feu. Impossible de le prévoir ou de l'imaginer.

De plus, une balle passe à un endroit où le gilet pare-balle ne protège pas! :crying:



Si c'est bien un 357magnum, je crois pas que le gilet y est changé grand chose.

D'ailleurs, il a été annoncé 3 impact au Thorax, il avait toute les chances , vu les conditions de l'intervention, qu'il y est un mort.

Personne n'aurait pu s'en sortir.

#57 cedric75

cedric75

    Accro

  • Membres
  • 3 125 messages
  • Gender:Male
  • Location:Paris

Posté 17 mars 2010 - 11:26

Sincères condoléances! Une grosse pensée aux 4 enfants et à la veuve...




#58 Guest_Vic MACKEY_*

Guest_Vic MACKEY_*
  • Invités

Posté 17 mars 2010 - 11:37

Si c'est bien un 357magnum, je crois pas que le gilet y est changé grand chose.

D'ailleurs, il a été annoncé 3 impact au Thorax, il avait toute les chances , vu les conditions de l'intervention, qu'il y est un mort.

Personne n'aurait pu s'en sortir.


Notre gilet est censé arrêter cette munition. (38/357/9mm/12)

Vidéo explicative

#59 gwadaboy

gwadaboy

    Accro

  • Membres
  • 2 018 messages
  • Gender:Male

Posté 17 mars 2010 - 12:21

Policier abattu en Seine-et-Marne : la piste de l'ETA confirmée

C'est la première fois qu'un policier ou gendarme français est tué par l'organisation séparatiste basque.

Jean-Serge Nérin, un brigadier-chef de 52 ans, a été mortellement blessé de deux balles peu après un braquage dans un dépôt-vente de voiture d'occasions situé en limite de Dammarie-les-Lys et de Villiers-en-Bière (Seine-et-Marne) dans le sud de la région parisienne, mardi en fin de journée. Ce mercredi, le parquet antiterroriste de Paris, qui s'est saisi de l'enquête a confirmé que les faits étaient attribués à l'organisation séparatiste basque ETA.

C'est la première fois qu'un policier ou gendarme français est tué par l'organisation séparatiste basque.

Les faits résultent «d'un contrôle qui se passe mal», résume ce mercredi une source judiciaire. Peu avant le drame, vers 19 heures, un commando de six personnes, dont une femme, fait irruption dans un dépôt-vente automobile. L'enceinte grillagée se situe au milieu des champs, au bord d'une route passante qui permet de relier notamment le grand centre commercial de Villiers-en-Bière. Sous la menace de leurs armes, les malfaiteurs font main basse sur six véhicules et repartent en trombe, laissant le gérant et son employé sous le choc.

Les choses auraient pu en rester là. Mais, une voiture de patrouille du commissariat de Dammarie aperçoit un des véhicules volés s'engager à très vive allure sur une chemin rural à deux pas du dépôt-vente. A bord, les quatre policiers ne savent pas encore qu'un braquage vient d'être commis, mais ils décident de rattraper le véhicule pour le contrôler. La scène se passe à hauteur du lieu-dit Fortoiseau, en bordure d'un bois. C'est alors qu'une deuxième voiture arrive derrière les policiers, qui se retrouvent immédiatement pris pour cible. Touché à deux reprises, le brigadier-chef Nérin s'écroule. Son gilet pare-balles n'a pas réussi à le protéger. Les projectiles l'ont atteint sous l'aisselle. Il décédera une heure plus tard. En poste au commissariat de Dammarie-les-Lys depuis trente ans, il était père de quatre enfants.

La photo du braqueur interpellé à la une des médias espagnols

Au cours de la fusillade, ses collègues parviennent à interpeller un suspect, tandis que les autres malfaiteurs parviennent à prendre la fuite. Un peu plus tard dans la nuit cinq des six véhicules volés auraient été retrouvés tout comme l'arme qui aurait atteint Jean-Serge Nérin. Il s'agirait d'un 357 Magnum de calibre 11,43 mm, dont le numéro de série avait été limé.

Le suspect, dénommé Joseba Fernandez Aizpurua (ou Aspurz), est un jeune militant basque espagnol. Au cours de sa garde-à-vue, il s'est exprimé en basque et, selon le parquet, «a fait part de son appartenance à ETA». Il s'agirait d'un membre d'un commando de l'ETA, qui serait recherché par la police madrilène. Plusieurs médias espagnols, citant des sources de la lutte antiterroriste, ont d'ailleurs publié la photo du principal suspect.

Un très important dispositif policier a été déployé sur les lieux du drame. Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, s'est rendu au commissariat de Dammarie-les-Lys vers 21 h 30, où il est «venu partager l'émotion des policiers».


Source : le parisien.fr - 16/03/10
Le coup le plus rusé que le diable ait réussi, c'est de convaincre tout le monde qu'il n'existe pas.

#60 korrig

korrig

    Fidèle

  • Membres
  • 338 messages
  • Gender:Male
  • Location:Naoned (Breizh) Nantes (Bretagne)

Posté 17 mars 2010 - 12:21

Si c'est bien un 357magnum, je crois pas que le gilet y est changé grand chose.

D'ailleurs, il a été annoncé 3 impact au Thorax, il avait toute les chances , vu les conditions de l'intervention, qu'il y est un mort.

Personne n'aurait pu s'en sortir.



Il me semble avoir lu quelque part que deux projectiles sont passés au niveau de l'aisselle du collègue.


Edit: désolé, j'avais pas vu, c'est dans le post de Gwadaboy...

Modifié par korrig, 17 mars 2010 - 12:23.






Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : victimes du devoir, 77, ETA

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)