Aller au contenu


Photo

Un gendarme retrouvé mort

Matignon

  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 BERNY

BERNY

    - Retraité au 01 janvier 2018 -

  • Membres
  • 1 376 messages
  • Gender:Male
  • Location:54200

Posté 09 novembre 2018 - 06:27

Bonjour, à lire ici: http://www.leparisie...018-7935405.php

 

La thèse du suicide est privilégiée. Une enquête a été immédiatement ouverte.

Le corps d’un gendarme a été retrouvé dans les jardins de l’hôtel de Matignon ce lundi matin, comme l’a révélé RTL.

« Le corps sans vie d’un garde républicain a été découvert ce matin dans l’enceinte de l’Hôtel de Matignon, son arme de service à ses côtés », a confirmé un communiqué des services du Premier ministre. Le corps de l’homme a été retrouvé vers 9h30 et la thèse du suicide est privilégiée.

 

Enquête ouverte par l’Inspection générale de la gendarmerie nationale

« Informé en Nouvelle-Calédonie de cet événement tragique, le Premier ministre adresse à la famille du défunt ses plus sincères condoléances, précise encore le communiqué. Il a tenu à exprimer son soutien aux camarades du gendarme décédé ainsi qu’à l’ensemble du personnel de Matignon ».

L’homme était garde républicain en poste à la compagnie de sécurité de Matignon et était affecté « aux services de vidéosurveillance du commandement militaire », selon Matignon.

L’Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) a été chargée d’une enquête pour mieux connaître les circonstances de ce décès.

Plusieurs politiques ont réagi pour présenter leurs condoléances à la famille et apporter leur soutien aux gendarmes. Sur twitter, le député de l’Essonne Nicolas Dupont-Aignan a évoqué le «profond malaise » que « vivent au quotidien» les gendarmes.

Sincère émotion en apprenant le suicide d'un gendarme dans les jardins de #Matignon. Je tiens à apporter mon fidèle soutien à nos forces de l'ordre, qui vivent au quotidien avec un profond malaise.https://t.co/P2acWJ2BA3

— N. Dupont-Aignan (@dupontaignan) 5 novembre 2018

Les gendarmes de Matignon avaient fait circuler en août une lettre anonyme dénonçant « la dégradation de leurs conditions de travail ». Pour l’instant, rien ne permet de lier le décès du garde républicain et ce malaise exprimé collectivement.

 

La lettre anonyme est téléchargeable via un lien dans ce texte.






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)