Aller au contenu


Photo

Un policier municipal d'Epône sauve un homme en arrêt cardiaque


  • Veuillez vous connecter pour répondre
24 réponses à ce sujet

#21 diato

diato

    V.I.P

  • Membres
  • 2 532 messages
  • Location:bretagne

Posté 14 avril 2016 - 09:40

Bravo. Belle action.



#22 brima

brima

    Modératrice

  • Modérateurs
  • 16 777 messages
  • Gender:Female

Posté 21 septembre 2016 - 22:43

Epône : ce policier municipal est un héros professionnel

La poisse, le malheur, la schkoumoune ? Il connaît. Fort heureusement, chacune de ces rencontres avec l’infortune ne connaît pas d’épilogue dramatique. C’est d’ailleurs pour ses belles histoires que Grégory Bion a été distingué, ce mercredi soir, à Epône. Ce policier municipal a reçu la médaille du dévouement et du courage des mains du maire (LR) Guy Muller. « C’est le chef de ma police, un agent exemplaire », se félicite l’élu.

A seulement 34 ans, le policier a déjà sauvé la vie de plusieurs personnes au cours des dernières années, en leur évitant la noyade, la mort par arrêt cardiaque, la catastrophe ferroviaire… « On dirait que je les attire. Mes amis me taquinent avec ça, sourit ce gaillard d, 1,90 m féru d’arts martiaux. Ça a commencé à 16 mois, avec une péritonite. Il y a quelques années, je me suis aussi retrouvé dans un avion en panne hydraulique… »

Ses faits d’armes sont étonnants.

Cela commence en avril 2008, quand une petite fille de 2 ans et demi et sa grand-mère basculent dans un étang : il se jette à l’eau pour les secourir de la noyade. A l’hiver 2009, alors en poste à Villennes-sur-Seine, il est alerté de la présence d’un enfant de 2 ans enfermé dans une voiture alors qu’il fait - 10 °C. « Il avait les lèvres bleues, il était tétanisé. J’ai cassé la vitre pour ouvrir la porte », raconte-t-il. Quelques semaines plus tard, un camion reste bloqué au passage à niveau communal. Grégory se rue sur place. « J’ai aperçu un vieux téléphone de voie qui fonctionnait à manivelle. J’ai tourné, tourné sans trop y croire et là, miracle ! Quelqu’un m’a répondu. Le trafic a été stoppé. » Le déraillement d’un train au beau milieu des habitations est évité de justesse. Ces coups d’éclat lui valent de recevoir la médaille d’honneur de Villennes-sur-Seine en janvier 2009.

Mais l’intervention la plus marquante s’est déroulée il y a six mois, dans les rues de Mantes-la-Jolie. Grégory circule en voiture lorsqu’un passant le prévient qu’un homme est en train de mourir. « C’était un octogénaire qui avait fait un malaise cardiaque. Je l’ai sorti de sa voiture et massé à même le sol. Il était livide, comme mort. » Le massage se prolonge pendant presque dix minutes. Et puis… « Un râle. Je n’oublierai jamais. Il a émis un son avec sa bouche. Il revenait à la vie. » Le Samu débarque sur place. Le vieil homme est emmené dans le camion des urgentistes d’où un médecin ressort après plusieurs minutes. « Le policier qui a massé, c’est qui ? » demande sèchement le secouriste. Grégory s’avance timidement, sûr d’avoir fauté. Avant que le médecin ne lui lance : « Félicitations ! On a retrouvé un pouls faible. Vous l’avez sauvé… »
leparisien.fr - 21/09/2016

 

---------------

 

Distinction très méritée, félicitations Gregory.



#23 viKKing

viKKing

    V.I.P

  • Membres
  • 5 677 messages
  • Gender:Male

Posté 22 septembre 2016 - 05:16

Impressionnant ! Bravo.



#24 chef caliméro

chef caliméro

    V.I.P

  • Membres
  • 1 087 messages

Posté 22 septembre 2016 - 09:41

Médaille du dévouement bien méritée bravo !!!



#25 suzuk81

suzuk81

    Accro

  • Membres
  • 948 messages
  • Gender:Male
  • Location:Seine et Marne

Posté 26 septembre 2016 - 19:01

Cette médaille n'est pas volée. Félicitations.






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)